Épidémie de rougeole en France

epidemie-rougeole-nouvelle-aquitaine
    ( Actualisé le 22 mai 2018 )

Près de 2 000 cas de rougeole ont été déclarés dans 78 départements depuis novembre 2017, avec un doublement du nombre de cas au cours du dernier mois. Bien que déjà élevé, le nombre de cas réels est probablement plus important, compte tenu d’une sous-déclaration estimée à 50%

L’Agence régionale de santé (ARS) met en garde contre une insuffisance de la couverture vaccinale, notamment en Nouvelle-Aquitaine.

La Direction Générale de la Santé rappelle l’importance de la vérification du statut vaccinal vis-à-vis de la rougeole de toutes les personnes nées à partir de 1980, et particulièrement les enfants de 1 à 4 ans, les adolescents, les jeunes parents et les femmes en âge de procréer, en vue d’un rattrapage vaccinal le cas échéant

Vous pouvez par une simple prise de sang dans votre laboratoire vérifier si vous êtes protégés contre cette maladie très contagieuse qui peut provoquer dans certains cas de graves complications.

 Les dernières données épidémiologiques

 

 

 

 

 

Rappel sur l’extension de l’obligation vaccinale

Au 1er janvier, les obligations vaccinales pour les jeunes enfants, passent donc de 3 – diphtérie, tétanos, poliomyélite – à 11 vaccinations avec la coqueluche, le ROR (Rougeole, Oreillons, Rubéole), l’Haemophilus influenzae de type B, l’hépatite B, le pneumocoque et le méningocoque C en plus.

En France, une très grande partie des enfants est déjà vaccinée car les 11 vaccins figurent depuis longtemps au calendrier vaccinal. Il ne s’agit donc pas de nouveaux vaccins. Plus de 70% des enfants sont déjà dans les faits vaccinés contre ces 11 maladies.

Néanmoins, la couverture vaccinale est insuffisante pour ces vaccins seulement recommandés. Or, pour que la vaccination constitue une protection collective efficace contre les maladies infectieuses, l’OMS estime que la couverture vaccinale de la population doit atteindre 95% pour la plupart des maladies infectieuses.

Face à la recrudescence de certaines maladies telle que la rougeole [épidémie depuis novembre 2017 sur Bordeaux, 77 cas au 16/01/18 dont 12 hospitalisations] ou la méningite, dont les séquelles peuvent être lourdes voire avoir des conséquences mortelles, le Ministère de la Santé a fait de l’amélioration de la couverture vaccinale une priorité de santé publique pour la France.

En pratique, 10 injections suffisent pour effectuer les 11 vaccinations obligatoires, qui peuvent s’effectuer en 6 rendez-vous, rappels compris, entre la naissance de l’enfant et ses 18 mois.

vaccinations-obligatoires

Comme pour les 3 précédents vaccins obligatoires, ces 11 vaccinations conditionneront l’entrée des jeunes enfants en collectivités : crèches, halte garderies, assistants maternels, écoles ou encore en colonies de vacances. Elles seront vérifiées à partir du 1er juin 2018.

Le calendrier vaccinal 2018 et le décret sur l’entrée en collectivité seront prochainement publiés.

Pour les enfants nés avant le 1er janvier 2018, seul le DTP (Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite) continuera à être vérifié pour l’admission en collectivité, mais il est fortement recommandé de réaliser les 11 vaccinations dès à présent.

Src image : https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/epidemie-de-rougeole-en-nouvelle-aquitaine-urgence-vaccination