Questions-réponses sur l’infection à nouveau coronavirus COVID-19

Le 7 janvier 2020, la découverte d’un nouveau coronavirus, en lien avec des cas de pneumonie d’allure virale dans la ville de Wuhan en Chine a été officiellement annoncée par les autorités sanitaires chinoises.

L’OMS a nommé la maladie provoquée par ce nouveau coronavirus COVID-19 le 11 février et déclaré le stade de pandémie le 11 mars 2020.

Quelle est la situation épidémiologique en France?

Quels sont les symptômes et quelle est la gravité de la maladie ?

L’information disponible suggère que les symptômes sont similaires à ceux d’une grippe modérée, à savoir fièvre, signes respiratoires de type toux et/ou douleurs thoraciques, mais aussi occasionnellement des symptômes plus sévères. Les personnes âgées ainsi que les patients atteints de maladies chroniques préexistantes telles que hypertension, maladies cardiovasculaires, diabète, maladies hépatiques, maladies respiratoires semblent plus susceptibles de développer des formes sévères de type syndrome de détresse respiratoire aigüe, insuffisance rénale aigüe voire défaillance multiviscérale pouvant entraîner la mort.

Quel est le mode de transmission ?

Les premiers cas recensés concernaient des personnes ayant fréquenté le marché d’animaux vivants de Wuhan (fermé depuis le 1er janvier) : l’hypothèse d’une zoonose (maladie transmise par les animaux) est donc privilégiée. La transmission interhumaine est aujourd’hui avérée.

Quel est le délai d’incubation de la maladie ?

Selon l’état des connaissances scientifiques actuelles, le délai d’incubation du virus est de 14 jours au maximum.

Comment se fait le diagnostic ?

Le diagnostic est suspecté devant des signes d’infection respiratoire aiguë basse, avec une fièvre ou une sensation de fièvre.

La détection du virus se fait par un prélèvement à l’aide d’un écouvillon au niveau du nasopharynx suivi d’un test de biologie moléculaire spécifique (RT-PCR) du COVID-19. Le délai de rendu de résultat varie entre 3 et 5h.
Le test est réalisé par tous les laboratoires de biologie médicale.

Quelles sont les mesures d’hygiène à respecter pour protéger son entourage et soi-même en cas d’infection à coronavirus ?

Les gestes préconisés sont identiques à ceux s’appliquant en période d’épidémies respiratoires saisonnières (virus grippal, rhinovirus…), à savoir :

– éviter autant que possible tout contact étroit avec toute personne présentant des signes cliniques évocateurs type toux, éternuements et/ou fièvre,

se laver régulièrement les mains à l’eau savonneuse et solution hydroalcoolique,

– tousser ou éternuer dans son coude,

– utiliser des mouchoirs à usage unique,

– porter un masque chirurgical ou « grand public ».

A partir de quelle distance une personne est elle contagieuse ?

La maladie se transmet par les postillons (éternuements, toux). On considère donc qu’un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour la transmission : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement ou une discussion en l’absence de mesures de protection.

Y a-t-il un traitement ?

Il n’y a actuellement pas de traitement spécifique, ni de vaccin disponible contre le coronavirus.

Le traitement est uniquement symptomatique.

 

 

Si vous désirez vous informer de façon plus approfondie sur l’épidémie de COVID-19, nous vous invitons à consulter les sites d’informations ci-dessous qui ont servi de support à la rédaction de ce résumé.

sources de l’article :

https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/coronavirus-wuhan

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

https://www.santepubliquefrance.fr/

Leave a Reply