Tests sérologiques COVID-19

la-teste-biologie-medicale-laboratoire

 

1) Différences entre les tests moléculaires et sérologiques :

Les tests moléculaires de détection du génome du coronavirus SARS-CoV-2 par RT-PCR aussi appelés tests virologiques :

  • détectent la présence du virus SARS-CoV-2 (de l’ARN viral) dans le tractus respiratoire ;
  • sont réalisés sur des prélèvements nasopharyngés ou des voies respiratoires basses ;
  • permettent un diagnostic de la phase aigüe du COVID-19 ;
  • doivent être effectués jusqu’à 7 jours après le début de l’apparition des symptômes ;
  • répondent à la question « le patient est-il oui ou non infecté par le SARS-CoV-2 au moment du prélèvement ? ».
d’après le New England Journal of Medicine

 

Les tests sérologiques :

  • détectent des anticorps spécifiques produits par l’organisme pour se défendre contre le virus SARS-CoV-2 ;
  • sont réalisés en laboratoire à partir d’une prise de sang ;
  • peuvent être utilisés dès 7 jours mais de façon optimale à partir de 14 jours suivant l’apparition des symptômes cliniques ;
  • répondent à la question : « le patient a-t-il déjà été en contact avec le virus et a-t-il fabriqué des anticorps ? ».
Prélèvement laboratoire Le Haillan
Prélèvement sanguin – laboratoire BIOLAB33 Le Haillan

 

Résumé de la stratégie diagnostique d’un patient symptomatique :

– délai d’apparition des symptômes < ou = 7 jours => test virologique (RT-PCR)

– entre J7 et J14 du début des symptômes => test virologique (RT-PCR) ou sérologique ; en fonction du contexte

– délai d’apparition des symptômes > 14 jours => test sérologique

 

2) Anticorps anti SARS-CoV-2 :

– Après infection, l’organisme va se défendre en produisant des anticorps jouant un rôle dans la neutralisation et l’élimination du SARS-CoV-2. Ces anticorps sont produits à partir du 7ème jour suivant l’apparition des symptômes mais ne sont souvent détectables dans le sérum qu’à partir du 14ème jour.

Les IgM sont fugaces et disparaissent vers la 6ème semaine => ce sont des marqueurs d’infection récente

Les IgG persistent plus longtemps => ce sont des marqueurs d’infection plus « ancienne »

– Les tests sérologiques ne permettent pas de statuer si la personne est contagieuse ou pas.

– Les personnes ayant été en contact avec le virus, qui ont éliminé le virus et qui ne présentent plus de symptômes sont considérées comme guéries, comme pour toute infection virale aiguë.

Toutefois, la présence d’anticorps n’est pas synonyme de protection immunitaire, ou immunité. En effet, si la présence d’anticorps neutralisants a pu être observée chez certains patients, il n’existe pas encore de corrélat de protection. Une protection certaine à moyen terme, durable ou définitive n’est pas garantie.

– La survenue de réinfection ou de réactivation du virus n’est donc pas à exclure en l’état actuel des connaissances, comme c’est le cas pour d’autres coronavirus.

Par conséquent, à ce jour, les tests sérologiques ont une place dans la surveillance épidémiologique, dans l’identification des personnes étant ou ayant été en contact avec le virus (en complément de la RT-PCR qui reste le test de première intention pour le diagnostic de la phase aiguë du COVID-19) mais pas pour identifier les personnes potentiellement protégées contre le virus.

 

3) Indications des tests sérologiques détectant les anticorps anti SARS-CoV-2 :
HAS – 14 mai 2020 – place des tests sérologiques dans la stratégie de prise en charge de la maladie COVID-19

 

4) Conditions de réalisation des tests sérologiques dans vos laboratoires BIOLAB33 :
  • prises de sang effectuées tous les jours, sans rendez-vous. Il n’est pas nécessaire d’être à jeun pour cet examen ;
  • utilisation de tests sérologiques évalués par le Centre National de Référence des infections respiratoires et validés par le ministère de la santé ;
  • tests pris en charge à 100 % par la sécurité sociale si prescription médicale et indication adéquate. Tout test sérologique peut être effectué sans ordonnance, à la demande et à la charge du patient ;
  • résultats interprétés rendus dans un délai variant de quelques heures jusqu’à 24 heures maximum après le prélèvement. Pour toute question relative à l’interprétation des résultats, un biologiste médical est présent en permanence sur chacun de nos sites.

 

 

 

 

Leave a Reply