Modification de la NABM pour le remboursement de l’urée et albuminurie à compter du jeudi 19 septembre 2019

Urée

Le Journal officiel du 29/08/19 précise qu’à partir du 19/09/19, l’urée (code NABM : 0591) prescrite en dehors de certaines indications sera déremboursée.

La prescription concomitante ou systématique de la créatinine et de l’urée, n’est donc plus considérée comme pertinente. Le prescripteur devra ainsi rajouter la notion de non remboursement (HN ou NR) par la Sécurité Sociale sur l’ordonnance en cas de demande d’urée hors contexte.

De fait, les indications retenues pour le dosage de l’urée sont :

Le sujet dialysé.

– L’évaluation nutritionnelle dans une insuffisance rénale chronique (DFG < 60mL/min).

– Lors d’une insuffisance rénale aiguë.

 

Albuminurie ( = microalbuminurie)

La prise en charge de l’albuminurie (le terme à privilégier est microalbuminurie) (code NABM : 1133) par l’assurance maladie a été modifiée par le JO du 29/08/19. Ainsi, la prescription de la microalbuminurie ne sera plus cumulable avec celle de la protéinurie.

La prescription d’albuminurie ne sera prise en charge que sur prescription explicite, au suivi thérapeutique :

– Du diabète

– De l’hypertension artérielle

– De la maladie rénale chronique

– Et lors de la prise de médicaments néphrotoxiques.

Dans ces 4 contextes cliniques, le biologiste médical peut réaliser et coter à son initiative le dosage de la créatinurie (acte 0627) et préciser sur le compte rendu le résultat du rapport urinaire microalbuminurie /créatininurie. En cas de prescription de microalbuminurie en dehors de ces 4 contextes cliniques, le biologiste médical réalise et cote à la place une protéinurie.

 

 

 

Leave a Reply